Coup de projo

Une fois n’est pas coutume, changeons un peu de ton. Dans cet article pas de coup de gueule, je me contenterais de vous présenter des trouvailles intéressantes dans plusieurs domaines. De quoi faire passer le temps cet été en somme.

Tout d’abord un jeu. From Dust, d’UbiSoft Montpellier, un petit bijou pour amateur de god-games conçu par un ancien du jeu vidéo français, Eric Chahi (à qui l’on doit des jeux sur Atari et Amiga). En gros, il faut penser ce jeu comme un Lemmings moderne où l’on joue sur la matière (eau/sable/lave/arbres). Le joueur est le Dieu d’une tribu ancestrale qui doit traverser une série d’îles. Chaque île possède plusieurs obélisques pouvant être transformés en villages et possédant pour la plupart un sort qui a de la gueule, comme « figer l’eau » ou « déverser terre ». Par exemple, il est possible de déverser de la terre sur un obélisque submergée, puis d’ouvrir un chemin dans l’eau à la Moïse pour permettre à votre tribu d’aller construire un village sur l’île que vous venez de créer. Ajoutez à cette liberté créatrice une ligne artistique raffinée et très travaillée et un gameplay intuitif, et vous avez From Dust. Ce jeu est disponible en version d’essai gratuite via le navigateur Google Chrome.

Maintenant qu’on a bien joué on peut passer aux choses sérieuses. Et là j’ai un truc pas mal : une série de conférences pour tous publics (ça dépend des confs) qui datent de Pas Sage En Seine, un festival de hacking qui s’est déroulé à Paris mi-Juin et qui, en plus de rassembler des gros noms du milieu, a permis aux néophytes de quitter les sentiers battus du web pour mettre un pied dans le grand bain. Pour les vidéos de la conf c’est ici . Vous y trouverez des notables comme Benjamin Bayart, président du French Data Network , le plus gros Fournisseur d’accès à Internet associatif français, Tristan Niot, fondateur de Mozilla, la famille Reflets avec Olivier Laurelli aka Bluetouff et Yovan Menkevic, mais aussi Khéops, agent Telecomix très impliqué dans l’opSyria que vous avez déjà pu repérer à la télévision dans le Grand Webze de France 5 ou dans le documentaire « Traqués » de Canal +.

Enfin, petit coup de projo sur vk. Mes lecteurs sont nombreux à ne pas tellement aimer les réseaux sociaux. Pour moi ce n’est pas le grand Sheitan, notamment depuis que j’ai découvert vkontakte.ru. Dites-vous que VK, c’est le Facebook Russe, c’est-à-dire que le site ne s’amuse pas à analyser vos habitudes pour vendre ces infos aux annonceurs les plus offrants. Dites-vous qu’en plus de ça il est possible d’écouter à peu près toutes les chansons qui existent et de les ajouter à sa playlist, ainsi que de les télécharger via un plugin (VKontakte tools, disponible sur la plupart des navigateurs). Pour l’instant, 80% (estimation perso) des utilisateurs sont russes mais ne vous y trompez pas : VK est un sérieux concurrent pour Facebook et ce partout dans le monde. Pour ceux qui décident de s’y inscrire, sachez qu’on s’enregistre avec son numéro de téléphone. Pour vous logger, rappelez-vous qu’il faut noter votre numéro international (Donc pas de 068533… mais 3368533…). Pour m’ajouter, c’est par ici.

Trois thèmes différents pour profiter de son ordinateur cet été, s’informer, s’amuser et prendre une longueur d’avance sur les réseaux sociaux. Sur ce, bonnes vacances et rappelez-vous : éteignez votre télé.